Notre retour d’expérience …

Cet hiver en Laponie Suédoise, nous avons attendu quelques semaines avant d’avoir -30 degrés. C’est bien étrange pour un hiver en Laponie…

Et un beau matin de février, le thermomètre affiche un -28 degrés, on s’empresse d’aller chercher les bulles de savon et l’appareil pour capturer la cristallisation des bulles de savon.
Mes assistants du jour sont Delphine, Maéline et Tom pour profiter de cette féerie.

Nous vous partageons ce moment magique et profitons d’instant ZEN ou tout s’arrête comme hors du temps. C’est bon pour le moral en cette période de confinement. 🙂

Une beauté éphémère

Quelques explications :
La couche d’eau gèle en premier, avant la couche de savon. Seulement, la bulle est très sensible et peut éclater au moindre changement de température, voire à l’apparition d’un simple rayon de soleil.
Les cristaux se forment au cœur de la bulle et peuvent avoir différentes formes : les étoiles, les plaquettes, les aiguilles et colonnes.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Close
Go top